Partagez votre site

Compagnie théâtrale

"Les insolents"

 

 

                                           " FEMMES DE  14-18 ... "

Création 2016

Lecture théâtralisée en musique, poèmes et chansons

 

 

« Femmes de 14-18 ... »

Une évocation de la vie des femmes durant la grande guerre

 

                 Le travail dans les usines d'armement et aux champs, les mères et les orphelins, les résistantes. Autant de témoignages de la vie des femmes à l'arrière du front auxquelles « Femme de 14-18 » rend hommage.

                 L'ouverture se fait sur le poème « la Mort de Jaurès » d'Anna de Noailles. Puis, l'atmosphère de la proclamation de mobilisation est racontée par Colette. Le départ des fils à la guerre est évoqué par Jane Catulle-Mendès dans son poème « Lesquels ». On parle de l'appel de Viviani, Président du Conseil, aux Françaises à terminer les récoltes. Marie de Croÿ, condamnée à 10 ans de travaux forcés pour avoir aider des soldats à s'évader, parle des conditions de détention à la forteresse de Sieburg.

                Une grande place est faite à Marcelle Capy, journaliste féministe, qui, dans son livre « Une voix de femme dans la mêlée » censuré en 1916,fait entendre une voix différente et quelque peu grinçante, mais aussi émouvante, sur les camps de prisonniers allemands, les munitionnettes qui travaillent dans les usines d'armement à des cadences infernales, la condition des veuves et orphelins, les embusqués aux propos guerriers.

                L'amour n'est pas oublié avec cette lettre bouleversante qu'Yvonne Rigaud écrit à son mari Emile le 13 février 1915, ignorant que celui-ci est mort la veille, ou « la Complainte des jeunes filles qui ne seront pas épousées » écrite par Jeanne Perdriel-Vaisière pour les « Veuves blanches », ces jeunes filles endeuillées par la perte de leurs fiancés.

                La conclusion se fait sur les paroles de Marcelle Capy qui dit, entre autres :  " Le courage, sur terre, c'est de faire reculer les destins maudits.Nous servons la patrie vivante, l'humanité en chair et en os, et le monde dont le salut réclame, – non du feu, du poison et du fer, – mais du pain, du cœur et de la raison. Nous avons eu trop de martyrs, pour que leur souvenir ne soit pas dans nos âmes comme un ordre qui nous commande d'être les serviteurs passionnés de la  Paix "

 

Pour accueillir le spectacle : cie.lesinsolents@orange.fr

 

 

                           " NOS VENTS NOUVEAUX "

Création 2016

Spectacle multi-artistique ( théâtre, vidéo, concert )

 

 

Spectacle multi-artistique en 3 parties :

 

- Sketch joué par Hippolyte Gaspard ( comédien ),  écrit et mis en scène par Michael Dessein

- Concert du groupe "OFF"  ( http://offzone.fr/ )

- Diffusion du clip "Chloé" du groupe "OFF " écrit, réalisé et produit par Michael Dessein

 

"C'ETAIENT LES POILUS ..."

Création 2014

Lecture théâtralisée en musiques, poèmes et chansons

 

 

"C'étaient les Poilus..."

Une évocation de la guerre 14-18

 

La mobilisation, la saignée des premiers mois, la relève des femmes,les scènes de fraternisation, les mutineries, l'armistice, le souvenir de ceux qui sont tombés. Autant d'images de la guerre de 14-18 qui, depuis sa jeunesse, ont marqué Laurent Idkowiak, comédien professionnel et directeur artistique de la Compagnie « les Insolents ».

Voulant évoquer ce conflit, il contacte son ami Marc Debève pour concevoir un spectacle. Ils décident de lui donner une forme intime,afin de porter ce témoignage à un maximum de personnes et de pouvoir le jouer dans de nombreux lieux ( bibliothèques, médiathèques, établissements scolaires, salles des fêtes, etc...).

Au départ, il s'agissait d'une lecture théâtralisée de lettres de poilus. Puis, l'évidence d'enrichir le projet de chansons, poèmes et différents textes s'est imposée.

Trois mois ont été nécessaires pour choisir la matière de « C'étaient les poilus.. » et en écrire le fil rouge. L'ouverture se fait sur des airs joyeux joués à l'accordéon par Patrice Mostacci. Puis, tel un coup de tonnerre, retentit l'ordre de mobilisation.

On passe du comique touchant à l'absurde, avec la chanson à la gloire de la baïonnette « Rosalie » de Théodore Botrel,engagé par le ministre de la guerre pour rehausser le moral des troupes, au poème apocalyptique «  Chanson de Guerre » d'Albert-Paul Granier.

On parle de la relève des femmes. Marcelle Capy, écrivain féministe, écrit sur « munitionnettes » qui fabriquent obus et cartouches dans de rudes conditions et pour un salaire misérable. Sans oublier Noël 1914, le rôle du « pinard » avalé avant de monter à l'assaut, la révolte due à cette guerre interminable avec « la Chanson de Craonne », de la victoire et de l'impossible deuil évoqué par « la Butte Rouge » , chanson écrite par Monthéus en 1923.

 

Pour accueillir le spectacle : cie.lesinsolents@orange.fr

 

Teaser de la répétition générale du spectacle

 

Pour accueillir le spectacle : cie.lesinsolents@orange.fr

 

"UN INSTRUMENT M'A DIT ..."

Création 2013

(En collaboration avec le Collectif M.A.C.E.N.)

Conte musical pour les 5 / 10 ans

 

 

En quelques mots :

 

Le principe est simple. En attente d'un personnage féérique (qui à une époque peut être le père Noël), Achille et ses amis préparent son arrivée.

Avec la complicité de leur jeune public, les musiciens/comédiens et le comédien/conteur répètent à la hâte chansons, poèmes et fables pour accueillir dignement les convives.

Seule ombre au tableau, IMPOSSIBLE de retrouver l'identité de ce personnage extraordinaire.

 

Pour accueillir le spectacle : cie.lesinsolents@orange.fr

 

"ZE CONCERT"

Création 2011

(En collaboration avec le collectif Harp Horn Duet)

spectacle comico musical

 

 

 

 

Il était une fois ... Gaston et Gréta, un couple de musicien.

Ils s'apprêtent à vous présenter leur dernier concert. Cor et Harpe.

Rien de plus classique. En apparence seulement .

Gréta ne se doute pas ... que Gaston lui a préparé quelques petites surprises !! 

Acceptera t'elle la tournure que prennent les évènements ?

 

Pour accueillir le spectacle : cie.lesinsolents@orange.fr